Expérimentation de Keyline Design et d’agroforesterie successionnelle à Ô Jardins d’Or

Cet article a pour objectif de vous présenter la parcelle d’agroforesterie que nous avons mis en place dans le jardin partagé Ô Jardins d’Or à Saint Didier au Mont d’or.

L’agroforesterie est une culture intercalaire d’arbres dans des prairies paturées ou bien des cultures céréalières ou légumières.

Ici nous cherchons dans un premier temps à établir une plate bande de culture arborée multi étagé : comprenant des grands arbres fixateurs d’azotes, des arbres fruitiers moyens, des arbustes, et des plantes herbacées vivaces.

Pour placer cette plate bande nous avons décidé de la placer sur une courbe de niveau particulière avec la Ligne Clé (ou Keyline en anglais).

Explication :

Un ruisseau s’écoule dans la vallée le long du terrain. Au moment où la pente de la vallée devient plus douce, on observe plusieurs phénomènes :

  • Un monticule de terre s’est formé naturellement à ce point là
  • La végétation spontanée indique la présence d’eau souterraine : sureau noir
  • Les bénévoles de l’association ont réalisé des mares à cet endroit là

Ce point là s’appelle le Point Clé de la vallée : ou KeyPoint en anglais

La Ligne Clé est la courbe de niveau passant par le Point Clé tout simplement.

En plantant des arbres parallèlement à cette Ligne Clé nous pouvons optimiser la répartition de l’eau sur les pâtures ainsi que pour les arbres.

Les biotopes de nos forêts locales sont riches en diversité végétale, animale et fongique.

Lors des initiations, nous pouvons imaginer les arbres à différentes strates de culture. Je souhaite vous partager au plus vite les designs que j’ai réalisé à partir d’observations de la nature.

Pour le moment au jardin partagé, nous avons semer des graines de pommes, poires, églantier, aubépine, de coings et des noyaux de prunes.

Petit plus, nous avons pensé à installer un cordeau suspendu à des piquets à 1m du sol comme perchoir à oiseaux. Ils peuvent se détendre librement et ensemencer notre platebande.

Autour nous avons des noyers, des frênes, des chênes, des noisetiers et même des châtaigniers indispensable à la création d’une forêt comestible, un jardin forêt, un jardin verger, une forêt fruitière, bref, vous visualisez la chose.

Pour cet année, ce sera la récolte de pommes de terre semés dans la terre en janvier. Un dilemme, la récolte des pommes de terre nouvelles ou la préservation des graines de fruitiers en pleine germination ? A vous de trouver la solution de gestion holistique.

Début mars, nous avons commandé 25 portes greffes de la pépinière GROMOLLARD à Messimy. Ces arbres seront greffés en ecusson soit de fin aout à mi septembre 2018, soit de février à mars 2019. C’est une méthode économique car un porte greffe coute en moyenne 1  euro.

 Porte-greffe plantés  Affinités de greffe
 Merisier  Cerisier, (prunier)
 Prunier myrobolan  Prunier, pécher,
 Pécher Montclar  Pécher, abricotier
 Cognassier  Poirier
 Pommier M7  Pommier, Poirier
Aubépine (semée) Poirier, Néfliers certaines Pommiers,

MAJ Juillet 2020

Nous voici 3 ans après l’implantation de la parcelle, j’ai organisé un chantier participatif pour transformer la parcelle en agroforesterie successionnelle.  Plusieurs portes greffes ont survécus, d’autres se sont fait mangés par les chevreuils. Durant 3 ans j’ai laissé l’herbe pousser sur les lignes, ce qui a permis une bonne régénération.

En juin 2020, nous avons rajouter des arbres fruitiers en godet, des boutures de sureau, des boutures de consoude et semer des légumes.

Vues d’ensemble de la parcelle

Ci dessous une photo où l’on peut voir les plantes annuelles semées : Amaranthe, courge, haricot grimpants, navets, choux et les vivaces ( à droite une bouture de racines de consoude)

Ci dessous : un tipi pour la mure sans épines avec un saule qui lui servira de tuteur vivant à terme, et à droite de l’armoise commune qui sera taillée régulièrement pour apporter de la matière organique.

Ci dessous : un tipi pour les haricots grimpants avec des courges en couvre sol.

Ci dessous : on peut voir des amarantes, des navets, des haricots grimpants ( qui grimpe sur une grande berce et une rose tremière) et des pois

Ci dessous : une ligne de courge et de navet

Ci dessous, une bouture de sureau qui démarre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *